Carina Barone

Carina Barone

« Je peins d’une manière ensoleillée pour dire non à la laideur et à la tristesse… »

De nationalité française et américaine, Carina Barone a vécu plusieurs vies dans le monde entier. Elle a été, au fil du temps, top-model, trapéziste et comédienne.

Après une grande carrière de mannequin, elle a tourné, aussi bien au cinéma qu’à la télévision, plus de trente films avec des réalisateurs tels que Jean-Luc Godard, Carlos Saura, Euzhan Palcy, ou Yves Robert, et a été la partenaire d’acteurs prestigieux tels qu’Anthony Quinn, Martin Sheen, Jean Rochefort ou Lauren Bacall.Elle a également beaucoup joué au théâtre, et chanté et dansé dans de nombreuses comédies musicales, avec des metteurs en scène comme Roger Louret, Molière 95 du meilleur spectacle musical, ou Giorgio Strehler.Trapéziste de haut niveau, Carina a fait ses classes chez un professeur de renom, Pierre Bergam, et a suivi les cours de l’Ecole Nationale du Cirque d’Annie Fratellini.Elle a exécuté de nombreux numéros de trapèze sous chapiteau ainsi que pour la télévision ou le théâtre.Depuis maintenant plus de 15 ans, elle se consacre entièrement à l’art qui fut sa première passion de jeunesse : la peinture.Fascinée depuis toujours par les arts plastiques, amoureuse éclectique des primitifs flamands et italiens comme de Matisse, elle a choisi la Peinture Primitive Moderne pour mettre en formes et en couleurs son incroyable vitalité, et peindre avec exaltation, avec jubilation, sa passion des petites et grandes choses de la vie.Diplôme de bronze de la Fête des Arts de l’Espace Nesle en 1995, Carina a reçu en octobre 1996 la médaille de la ville de Paris lors de la 21ème Halle aux Toiles, et le prix du public 2008 au 44ème Salon d’Arts Plastiques de Châtillon. En 2005, l’une de ses toiles a été choisie pour illustrer la carte de vœux de l’Organisation Internationale de la Francophonie.Carina a exposé dans de nombreuses galeries, en France, en Allemagne, en Suisse, en Espagne, aux USA, et également dans le cadre prestigieux du Musée International d’Art Naïf de Vicq, qui a acquis l’une de ses toiles pour l’intégrer dans sa collection.Une autre de ses peintures va entrer prochainement dans la collection permanente du Musée International d’Art Naïf de Magog (Québec).Carina anime également des ateliers de peinture pour enfants et a réalisé plusieurs affiches pour le théâtre.PAROLES DE PEINTRE…« Mon premier tableau, je l’ai peint par défi. Une sorte de pari. Le deuxième, ça a été pour survivre à la douleur dans un grand moment de solitude. Le troisième par curiosité. Surprise. J’ai découvert que j’aimais ça. Et que je ne pourrais plus jamais m’en passer. »…« La seule chose qui me manque pendant que je peins, c’est de bouger, de courir, de sauter en l’air. »…« J’aime l’ambiance des pays du sud. L’Andalousie avec ses terres rouges et jaunes qui font des fonds éclatants. Je raffole des nuages qui me font penser à des croissants. Comme j’adore tout des arbres, de n’importe quel arbre. Vous vous rendez compte, l’un de mes tableaux comporte 47 oliviers avec en tout 1500 feuilles, sans compter les olives ! Ça prend un temps fou et j’y éprouve pourtant du plaisir! »…« Peindre de la dentelle sur du bois brut, de la vaisselle bleue et blanche, du linge transparent, me rend joyeuse. »…« Matisse est mon peintre préféré. Il accorde la même importance au premier et à l’arrière-plan. C’est comme ça que je conçois la peinture et la vie. L’arbre ne doit pas cacher la forêt mais la forêt ne doit cacher aucun arbre. »…« Je suis souvent étonnée qu’un tableau de grand format soit plus cher qu’un petit qui n’a pas de prix! »…« Avant on disait « Naïf », maintenant c’est « Primitif Moderne ». Et si c’était tout simplement « Libre » ou « Poétique » ? »

ACTUALITE

2009 :

• Invitée d’honneur au 28ème Salon Artistique Régional de la Vallée de l’Eure• 57ème Salon de Colombes• 1ère Exposition d’Art Naïf au Pavillon Davioud, dans les jardins du Luxembourg, sous l’égide du Sénat• 5ème Festival Mondial d’Art Naïf de Verneuil-sur-Avre• Festival d’Art Naïf d’Evere (Belgique)…• 2ème Biennale d’Art Naïf de Neuilly-Plaisance

EXTRAITS DE PRESSE

« Carina Barone m’enchante toujours par la modernité, la variété et le courage de ses thèmes. Il se dégage de son oeuvre une extraordinaire vitalité qui lui permet, à chacun de ses tableaux, de se lancer sans complexe dans une nouvelle aventure, à la découverte d’une terre inconnue. (…)

Cette artiste se distingue de la plupart des autres naïfs par une manière résolument contemporaine. Liberté de ton, de sujets, et de narration. (…)Carina Barone me donne l’impression de “réparer” le monde avec ses pinceaux, et de nous le rendre comme neuf, originel, palpitant, animé d’une foi joyeuse et colorée en l’humanité. Elle nous donne là une bien belle œuvre, ce celles qui font le pont entre le particulier et l’universel, et qui signalent l’artiste d’exception. »Sureau, Le Blog Culture« Carina Barone est un super talent. Les visiteurs de l’exposition seront fascinés par sa peinture qui sait toucher une fibre particulière au plus profond de chacun de nous. »Martin Buchhorn, Saarbrücker Zeitung« C’est une conteuse inspirée, volubile à souhait qui joue la générosité et la vitalité dans son vocabulaire pictural. Avec son extravagance, son exubérance à fleur de peau, CARINA BARONE nous entraîne dans son monde de rêves et de fantasmes qui lui est si singulier. »Monique Barrier, Châtillon Informations« L’art de Carina Barone est le reflet de sa personnalité multiple. Narrative et fantasque, mêlant à son gré les formes de la prose et les couleurs de la poésie (ou l’inverse!), sa peinture invite le regardeur à se souvenir et à rêver, autant qu’à célébrer les plus infimes moments du quotidien. (…)Une œuvre dont les couleurs rayonnent d’enthousiasme et dans laquelle, comme la peintre nous le signale par le titre de l’un de ses tableau, La Mort, elle-même, est en vacances! »